Hello les mam’s, future mam’s & curieux(se) !

Même s’il fait de plus en plus froid, en ce moment, les températures varient énormément passant de 6°C le matin à 17°C l’après midi en rechutant de nouveau à 6°C durant la nuit. Et en tant que maman, on peut se poser la question de savoir : quelle est l’impact de ces changements de température sur mon ou mes bébé(s) ?

C’est pourquoi, aujourd’hui, nous allons parler des sensibilités de bébé face aux différentes températures.

Dès la naissance, les bébés ont besoin d’être maintenus au chaud et c’est pourquoi je suis sur que comme moi, vous leur mettez des bonnets, des petits chaussons, des petits gants et il arrive même parfois que nous soyons dans l’obligation de mettre nos boutchous dans des couveuses ou de les chauffer avec des chauffes lits.
Pourquoi ? parce que nos petits amours, à leur naissance, ne régulent pas encore leurs températures et ils ont besoin d’un coup de pouce de notre part.


En effet, le bébé grandit aussi dans sa maturité thermique :

durant les 8 premières semaines l’immaturité thermique du bébé est à 100% et sa température se situe aux environs de 37°C- 37,5°C. Très sensible aux variations de température, qu’elles soient chaudes ou froides, s’y adapter lui demande beaucoup d’efforts et d’énergie. Par exemple, quand un bébé transpire, en réalité, il essaie de réguler la température de tout son corps et fait tout un effort pour y parvenir mobilisant tous ses muscles. 

Et croyez le ou non, la régulation thermique du bébé au départ, ne dépend pas des saisons ou encore du climat, c’est juste physiologique. Bon, ça va être un peu technique, mais accrochez vous les mamans lol…

La thermogénèse* se fait au niveau du cerveau, or, l’hypothalamus, qui est la partie du cerveau où est située la glande responsable de la régulation thermique, n’entre pas en fonction avant plusieurs mois. Du coup, le froid comme le chaud pénètrent aisément dans son corps.

Après ses deux mois, le bébé est toujours immature d’un point de vue physiologique, son système de thermorégulation* n’est pas encore au point mais c’est mieux qu’à la naissance. Il faudra encore attendre plusieurs mois pour que son organisme s’adapte naturellement aux variations de températures.

En fait ce n’est que vers 18mois – 2 ans, que le bébé saura véritablement réguler sa température naturellement mais cela n’empêche qu’il demeura toujours plus sensible aux changements de température qu’un adulte. 

Alors oui, en tant que maman, sa peut faire assez peur au début, on peut vite être impressionner (voir tétaniser) mais c’est un processus nécessaire pour le bébé et il n’y rien d’autre à faire dans ces moments-là que d’être prêt de lui/d’elle par vos câlins, votre tendresse et des habits bien chauds !

Si vous souhaitez des conseils ou un suivit personnalisés, n’hésitez pas à me joindre ici, je me ferais une joie de vous suivre dans cette aventure.

J’espere que cet article vous aura plus, et on se dit à très vite avec des articles plus gourmand 😉

Votre Maman Naturopathe

* La thermogenèse est la production de chaleur par l’organisme. 

* La thermorégulation représente l’ensemble des processus permettant à l’Homme de maintenir sa température interne dans des limites normales quel que soit son niveau métabolique ou la température du milieu ambiant. Elle repose sur un équilibre constant entre les apports et les pertes de chaleur.